Le réveil d’une belle endormie

scroll down

Affirmer le statut de la marque pour séduire de nouvelles cibles.

Le Brief

Alors que de nouvelles catégories émergent, vins pétillants, bières artisanales au prix élevé, qui cherchent à remplacer le moment privilégié qu’est la dégustation de champagne, Canard Duchêne entend continuer à conquérir de nouveaux consommateurs, plus urbains, plus jeunes, plus internationaux. Un objectif pour cela : premiumiser la marque.

Et si l’anniversaire des 150 ans de Canard Duchêne était justement l’occasion de réinventer cette histoire de famille si avant-gardiste ?

La recommandation

Rien ne vaut un anniversaire emblématique pour se pencher sur demain ! « Cultiver sa liberté », tel est le concept du nouveau territoire de marque. Cultiver sa liberté, c’est rendre hommage à l’esprit d’entrepreneurs du couple Victor Canard et Léonie Duchêne qui a fondé la marque en 1868. C’est faire de la liberté un état d’esprit, pour la Maison Canard-Duchêne comme pour ceux qui en dégustent les cuvées. C’est un équilibre revendiqué entre savoir-faire et instinct qui confère à la marque tout son relief. Cette liberté s’accompagne aussi d’une liberté de ton et d’une audace dans le graphisme, avec des plumes virevoltantes, clin d’œil impertinent à son fondateur, dans l’univers parfois convenu et contraint des maisons de champagne.

WHAT WE DID

STRATÉGIE, IDENTITÉ & TERRITOIRE, PACKAGING, EDITIONS LIMITEES, MERCHANDISING, SITE WEB, KEY VISUAL.

Grâce à cet audacieux travail de modernisation, pari réussi sur la premiumisation, avec un repositionnement prix de plus d’un euro par col en grande distribution (data IRI).

Canard-Duchêne est la seule maison de champagne à avoir réussi un tel repositionnement prix en 2018.