Paris redevient une capitale mondiale du retail

Points de vue Toutes les actus

« Il était temps, Paris s’éveille ! » 

La capitale est devenue un « lab » attractif dans lequel se développent les enseignes les plus inspirantes. Surtout grâce à des innovations en matière d’offres. …le drugstore parisien, fruit d’une collaboration entre les groupes Casino et L’Oréal, illustre bien cette démarche. Un gloss à petit prix, une bougie parfumée… ou un sex-toy : le magasin se qualifie lui-même de magasin d’opportunité. Pas de grand geste architectural, un merchandising basique : l’offre tient vraiment la vedette.

Dans le même ordre d’idée, le succès rencontré par Eataly tient avant tout à l’originalité, à la qualité et à la diversité de son offre.

De nombreux quartiers se réveillent, parfois d’un long sommeil. La Madeleine, avec Ikea et Leroy Merlin. Les Champs-Élysées, aussi, qui alignent les grands gestes classiques à destination d’une clientèle majoritairement internationale (Apple Store, Galeries Lafayette, L’Occitane & Pierre Hermé).

Et les gares deviennent des lieux branchés. Saint-Lazare a ouvert le bal il y a plus de dix ans. Le colossal projet de rénovation de la gare du Nord en sera, en 2024, une nouvelle illustration : 600 millions d’euros d’investissement, 50 000 m2 de commerces, une gare verticale… Le Nord s’agite !

Mais ce tour d’horizon serait incomplet si l’on passait sous silence le formidable renouveau du « petit commerce ». Paris voit apparaître des concepts imaginés par des passionnés, comme From Future, rue de Rennes, qui réinvente le pull en cachemire et nous rappelle ce que fut en son temps la révolution Benetton…