Lisez, respirez

scroll down

Prendre un livre, c’est prendre son temps.

Le brief

Le problème avec les tablettes, c’est qu’il manque l’odeur de papier neuf. À l’heure de la dématérialisation et des liseuses Amazon, difficile pour les librairies de quartier d’envisager un avenir. C’est pour cette raison que les librairies du groupe Madrigall : Gallimard, le Divan et le Divan Perché nous ont demandé de réinventer l’expérience en librairie avec une idée simple : tout miser sur le plaisir de lire.

La recommandation

Prendre un livre, c’est prendre du temps pour soi : le temps de s’installer confortablement, de laisser aller le fil de ses pensées, le temps de profiter d’une ambiance, des bruits, des odeurs… simplement le temps de s’écouter. Puisqu’aucun site internet ne pourra jamais offrir ce genre d’expériences, nous avons décidé de nous éloigner des codes d’Amazon en mettant, à l’inverse, les spécificités d’une librairie en avant.

Nous avons conçu des lieux lumineux, sachant faire la place belle aux livres et aux libraires ! Cette véritable invitation à entrer s’allie à une sensation globale de profusion, de conseils et de liberté qui incite celui qui passe la porte à se plonger dans la découverte d’une offre clarifiée.

WHAT WE DID

ARCHITECTURE.

J’ai appliqué le concept Amazon Can’t Do. Notre parti pris a été de créer un lieu accueillant et chaleureux où les clients se sentent chez eux.

Philippe Touron – Directeur des librairies du groupe Madrigall.

Résultats

+20%
de fréquentation pour la librairie Gallimard après sa réouverture.